cestpastouslesjoursfacile

cestpastouslesjoursfacile

DOME DES ECRINS - 4015 m - ECRINS

DOME DES ECRINS - 4015 mètres

 

 

Le printemps est arrivé, j'utilise mon dernier joker ski de rando de l'année pour faire une jolie sommet. La jolie fenêtre météo du WE du 8 mai est le moment rêvé ! c'est parti pour un 4000 => le dôme des Ecrins.

 

Vidéo: 

 

Pensez à mettre en HD en bas à droite dans les paramètres après avoir lancé la vidéo

 

 

 

Photos: 

 

Partie le matin même depuis Eyguières, nous prenons un rapide pic nic au pré de madame Carle avant d'attaquer la longue montée de 1300 m qui nous attend pour rejoindre le refuge des Ecrins, nous décollons vers 14H.

 

La vue vers le glacier noir nous met directement dans l'ambiance haute montagne avec la Barre, le Fifre et Coolidge !

 

 

Nous chaussons vers 2200 mètres, avec une belle vue sur la langue du glacier blanc:

 

Nous poursuivons l'ascension rive gauche en passant par le refuge du glacier blanc. A partir de 17H environ le ciel se couvre... nous aurons droit à une montée finale dans les nuages avec très peu de visibilité. 

 

Arrivés au refuge un poil avant 18H30, nous dinerons avec le second service. Le lendemain matin, réveil 3H45, on avale le petit déjeuner, on s'équipe et on démarre par les 120 mètres de D- en neige dure pour reprendre pied sur le glacier blanc.

De bon matin, les étoiles nous annoncent une belle journée !

Nous remontons doucement le glacier jusqu'au pied du dôme et de la barre. 

 

 

5 personnes s'engagent dans le couloir de la Barre Noire... 350 mètres à 45 / 50° avec une sortie en glace. 

 

Le soleil se lève pour notre plus grand bonheur, on admire les jeux de lumière derrière les montagnes, sur la neige, glace et séracs, c'est magnifique:

 

Nous ne trainons dans la partie exposée aux chutes de séracs.

 

Roche Faurio, Xavier Blanc, Louise: 

 

Derrière le col des Ecrins la Pointe Brevoort et la Meije ne bougent pas : 

 

Wahoo, quelle ambiance !

 

 

Grande Ruine: Pointe Brevoort (3765 m) et Grand pic de la Meije (3983 m)

 

Une fois à la brèche Lory, ertains attaquent la voie normale de la Barre:

 

Les Ailefroides se cachent :

 

La rimaye se passe sans aucun problème et le sommet n'est plus qu'à quelques mètres:

 

La Barre dans sa totalité !

 

Ailefroide et son glacier suspendu :

 

Coolidge ? Fifre ?

Chargement du sondage

 

Pic sans nom, coup de Sabre !

 

Les Bans (3669 m) et le Sirac (3441 m) !

 

Les Rouies en 1er plan mais surtout le Dévoluy avec  le plateau de Bure et son pic (2709 m) au fond :

 

Les Rouies (3589 m):

 

L'Olan, très élancé du haut de ses 3564 mètres:

 

Dévoluy encore avec l'Obiou à droite, à gauche : Tête de l’Aupet ou Grand Ferrand:

 

Plus à l'Ouest, on retrouve le Rateau et son arête sud (3809 m):

 

 

Sur la gauche le Pic de la Grave et en premier plan les têtes de Replat sud et nord: 

 

Sa majesté avec son glacier carré et tout à gauche le Pic Gaspard, au 1er plan : Pointe Brevoort et sa magnifique arête de neige:

 

Au nord, les aiguilles d'Arves:

 

En voilà une belle communauté d'aiguilles... devant au centre l’aiguille du Goléon et ses 3427 mètres (pas vrai Anthony...) , à gauche en 2nd plan les aiguilles de la Saussaz, puis au fond à droite les aiguilles d'Arves:

 

Le Mont Blanc:

 

Et les Grandes Jorasses à sa droite:

 

Sur la droite le Mont Pourri et ses 3779 mètres en Vanoise : 

 

Certainement les glaciers de la Vanoise avec la Grande Casse au fond ??? la Dent Parrachée légèrement sur la droite ??? et le Cervin tout au fond à droite en arrière plan ??? ... je ne sais pas trop...

 

 

Roche Faurio et sa belle arête sommitale en contrebas... ce sera le menu du lendemain !

 

La Pointe Louise... à laquelle nous renoncerons le lendemain...

 

Roche Paillon, Emile Pic et Neige Corder.... 

 

Grande Sagne dans l'axe et les Agneauax au fond:

 

Vue sur l'ensemble du glacier blanc:

 

Vallée du Vénéon, la Bérarde avec Muzelle à gauche et aiguille du plat de la Selle à droite:

 

Après avoir contemplé tous ses beaux sommets alentours, on prend le temps pour une petite photo sommitale (plus cadrée sur la Meije que sur moi):

 

Bref, après en avoir pris plein les yeux au sommet (on peut dire que cette course classique mérite bel et bien sa renommée!), nous attaquons la descente avec prudence. On profite quand même des jeux de lumière sur la glace.

 

Le sérac fait son bout de chemin à son allure, on peu repérer deux cheminées qui penchent du côté où elles vont tomber...

 

Les Agneaux:

 

Après la descente principale en neige correcte, on reprend pied sur le fond du glacier blanc et poursuivons jusque sous le refuge où nous devrons repeauter pour 120 mètres de D+...

 

 

Le refuge des Ecrins surplomber par... Emile Pic ?

 

Roche Paillon à droite avec son couloir sud de 200 mètres à 45°:

 

Une personne ayant subi une mauvaise chute en bas des pentes du dôme, les secours ont été prévenus par radio et le H145 du PGHM déboule en joint de 15 minutes. Espérons que ce n'était pas grave...

 

Pic du glacier Blanc:

 

Dormillouse, Pic du Rif, etc...

 

 Nous passerons une deuxième nuit au refuge des Ecrins. La météo du lendemain n' pas été aussi bonne, nous revoyons légèrement nos plans et montons à Rocher Faurio puis descente jusqu'au pré de madame Carle par la rive droite du glacier blanc.

 

 

 



11/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres