cestpastouslesjoursfacile

cestpastouslesjoursfacile

PELVOUX POINTE PUISEUX - ARETE SUD DU PETIT PELVOUX - 3943 m - ECRINS

PELVOUX : ARÊTE SUD DU PETIT PELVOUX puis POINTE PUISEUX

 

 

VIDEO:

 

Ne pas oublier de mettre en HD dans les paramètres en bas à droite après avoir lancé la vidéo

 

 

 

PHOTOS:

 

Nous voici partis pour l'ascension d'un des grands sommets des alpes du sud... le Pelvoux, qui culmine à 3943 mètres, dans le massif des Ecrins. Avec Antoine en tête, nous attaquerons par l'arête sud du petit Pelvoux - 3753m (400 mètres en 4+) puis monterons à la Pointe Puiseux. Nous descendrons par les pénibles rochers rouges.

 

Bref, le RDV est donné, nous montons à Ailefroide, nous trouvons une place en bordure du camping mais relativement loin du début du sentier car le petit parking en haut de la route était plein. 

 

 

Nous avalons la distance assez rapidement sans nous rendre compte que c'était quand même assez long, puis très vite, nous avalons le dénivelé (1200m) pour rejoindre le refuge du Pelvoux.

 

Nous voici enfin au refuge. La vue derrière le refuge ne laisse pas place au suspens... l'arête sud est bien en vue:

 

En face, Pointe Guyard etc... peu connu... peu fréquenté...

 

Plus bas, le refuge du Selé:

 

Arête nord de la Pointe des Boeufs Rouges (ce que j'avais en tête pour notre séjour à la base...):

 

Cairn sous le refuge:

 

A l'Est, le Viso reste visible:

 

Le Pic de Rochebrune également: 

 

Le nuit au refuge fût correcte mais pas particulièrement bonne. Le réveil sonne à 3H30 du matin et nous décollons à 4H00 / 4H15. Nous suivons les sentes au dessus du refuge, puis remontons des gros éboulis. Nous n'arrivons pas exactement à suivre le topo mais arrivons quand même au pied de l'arête en 2H30.

 

Le soleil commence à se lever:

 

Nous attaquons ainsi les hostilités, les sommets voisins se prennent le soleil pour notre plus grand bonheur.... :

 

Les Bans  (3669m) se cachent :

 

Nous poursuivons sur l'arête sud en alternant entre longueurs (principalement dans le 4) et corde tendue (principalement dans le 3):

 

Les Bans encore.... on ne s'en lasse pas :

 

Une petite traversée sur l'arête, ambiance garantie:

 

La suite des hostilités, hummm:

 

En montant, la vue devient particulièrement belle avec la vue sur la Pointe Puiseux, le glacier du Pelvoux et le glacier du clot de l'homme :

 

Bref, on poursuit, le rocher est globalement bon, les prises sont bonnes, l'équipement succin et l'ambiance est au RDV:

 

 

Sirac, Boeufs Rouges se dressent derrière le bout d'arête que l'on vient de traverser: 

 

Ambiance (saga africa... Cool)

 

Bans et Boeufs Rouges:

 

Wahoo !!!

 

Sirac:

 

Au sud, plateau de Bure et son pic sur la gauche représentent le Dévoluy: 

 

Grand Ferrand :

 

Viso encore: 

 

AU nord, le Mont Blanc :

 

Au nord également .... sommet non volant non identifié.... (???)

 

Idem (???)

 

AU nord encore, le Mont Pourri reste fier:

 

Le Grand Paradis qui cache ses 4000 mètres derrière quelques nuages noirs: 

 

Plus proche... mais que je ne sais pas non plus citer: (???)

 

La reine Meije et Gaspard: 

 

La langue du glacier blanc:

Roche Paillon et son couloir: 

 

En premier plan: Roche Paillon et son couloir, Emile Pic et Neige Cordier, au fond à droite les aiguilles d'Arves:

 

LaGOLEON

 

Nous sortons enfin au sommet du petit Pelvoux après environ 5H30 dans l'arête (+2H30 dans l'approche), l'itinéraire restant est clair: 

 

Nous atteindrons la Pointe Puiseux en 1H environ et profitons un peu de la vue sans perdre trop de temps:

 

La Barre, et Grande Ruine derrière :

 

LeCOOLIDGE et Fifre:

 

Au fond sur la gauche : Les ROUIES, au premier plan : ???

 

Grande Ruine: 

 

Rateau et son arpète sud (humm):

 

Les Bans:

 

Antoine au sommet:

 

Apr!s quelques minutes, on redescend.... on pensait alors que la descente par les rochers rouges aurait été rapide et aisée.... ce qui ne sera vraiment pas le cas...

 

Langue du glacier du Selé:

 

L'arête sud du Petit Pelvoux vue depuis les Rochers Rouges ou le glacier de Sialouze:

 

Arête de Sialouze et Pic Sans Nom:

 

La descente aura été un calvaire.... les rochers rouges sont horribles à descendre. J'ai mis 4H pour atteindre le refuge (pour 1200 m de D- !!!). Ce qui nous vaudra un retour à la voiture à Ailefroide à 20H15... (soit 16H au total... faut dire aussi que je ne suis pas le plus rapide non plus...). C'est donc exténué et affamé que je rejoint la voiture.... et dire qu'il me reste encore 3H30 de route..... 

Mauvaise surprise de la journée, la semelle de ma chaussure droite (fidèle compagnon depuis quelques années) s'est décollé.... :

 

Très belle course de belle envergure, un régal.



03/09/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres