cestpastouslesjoursfacile

cestpastouslesjoursfacile

TÊTE SUD DU REPLAT - 3429 m - ECRINS

TETE SUD DU REPLAT

 

Etant donné que je suis monté deux fois au sommet de la Tête Sud du Replat, vous trouverez plusieurs articles dans cette rubrique, dans l'ordre (du plus récent au plus ancien) :

- Tête Sud du Replat - Pilier Chèze (depuis le Châtelleret en traversée vers la Selle)

Tête Sud du Replat - arête Nord-Est (depuis la Selle)

 

 

 Tête Sud du Replat - Pilier Chèze (depuis le Châtelleret en traversée vers la Selle)

 

 

En vidéo:

 

 

Ne pas oublier de mettre en HD dans les paramètres en bas à droite après avoir lancé la vidéo

 

 

En photo:  

 

Deuxième visite sur les têtes du Replat, je pensais initialement venir faire la traversée de la tête Nord, mais voilà que l'appel du Pilier chèze de la Tête Sud a été plus fort ! L'idée de faire un peu d'itinérance avec 2 traversées m'a conquis, nous voici partis pour une traversée depuis le Châtelleret jusqu'à la Selle, puis ensuite de la Selle à la Grave :)

 

Nous arrivons à la Bérarde au milieu de l'après-midi et attaquons l'approche jusqu'au refuge du Châtelleret, nous mettons 1H30 ou 1H45 de mémoire. Nous repérons le chemin du lendemain matin, on prend le repas bien copieux, on prépare nos sacs et allons se coucher de bonne heure.

 

Ici la reine Meije:



Le refuge:


L'aiguille de la Bérarde: 


Réveil vers 4H30 pour un départ à 5H15 de mémoire.

La première partie de l'approche déroule bien et monte de manière régulière. Ensuite on passe dans des pierriers et des éboulis un peu plus pénibles. La fin de l'approche se déroule sur un terrains totalement sec que l'on airait préféré en neige....

 

Bref, nous arrivons au pied du pilier qui se démarque bien. Nous trouvons le début de la voie et attaquons.

Ici le pilier dans son intégralité: 



La Gandolière:



Grande Ruine et Bourcet bataillent avec les nuages et les 1ères lueurs du soleil: 



Notre pilier : 

 

 

Un des premiers pitons de la voie:




Aiguille du plat de la Selle:


Les longueurs se déroulent, l'ambiance est gazeuse quasiment tout le long, les relais sont jolis mais pas trop confortables, on cherche un peu la voie, bref, on avance en terrain montagne. L'escalade y est très belle et la vue saisissante. 

Icic, Etienne dans un relais au dessus d'une centaine de mètre de gaz:

 

 

De fil en aiguille, nous arrivons au pied de la dernière longueur, la fameuse dalle rouge. L'escalade y est moins dure que dans le reste du pilier, les protections se posent bien et le rocher est sûr, un régal.

 

 

 

 

L'avant dernier relais, juste avant la dalle rouge: 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois la voie sortie, il reste un bout d'arête facile que nous feront en corde tendue jusqu'à La Croix de bois qui marque l'arrivée au sommet de notre objectif du jour! Nous sommes ravis d'arriver.

 

 

Plat de la Selle: 

 

 

La Barre et le Dôme: 

 

 

Les Rouies plus au sud:

 

 

La reine Meije dans toute sa splendeur: 

 

 

La Râteau avec le pilier Paquet qui est au menu du lendemain: 

 

 

Le glacier de la Selle nous montre ses entrailles: 

 

 

Bref, après avoir rangé quelques affaires au fond du sac, cassé un peu la croute et fait quelques photos, nous attaquons la descente par l'arête NE jusqu'au col du Replat. 

 

 

Ici la Tête Nord du Replat avec la Meije au fond:

 

 

On repère le glacier qui est en mauvais état....

 

 

Tête Nord, ses conditions et sa rimaye:

 

 

On débute la descente en allant chercher le passage offrant l'accès le plus simple et comportant le moins de risque.

 

 

Au final, on descendra en brochant dans la glace et plus bas avec un passage de désescalade exposer aux chutes de pierres... on essaye de ne pas trainer à cet endroit précis....

 

 

Les conditions du glacier de la Selle zoomées :



Nous arrivons enfin en bas du glacier, nous restons rive gauche au maximum avant de traverser le glacier au plus évident. Les crevasses sont bien visibles. Nous rejoignons enfin la terre ferme et continuons notre descente jusqu'au refuge de la Selle. La journée à été bien longue et nous sommes fatigués, le repas nous requinque. Ensuite, nous potassons le topo pour le lendemain (Râteau Ouest par le pilier Paquet en traversée jusqu'à la Grave), remplissons les gourdes et préparons nos sacs. Nous irons nous coucher un peu tard... la nuit va perte courte.

 

Pour conclure, le Pilier Chèze de la Tête Sud du Replat offre une magnifique escalade, pas si simple que ça, avec un gaz mémorable !!! Une valeur sûre et une très belle course en montagne complétée par le fait de faire une traversée avec une descente complexe (avec ses conditions de fin de saison), surtout sans avoir pu repérer à la montée. Bref, une bonne journée en montagne comme on les aime !

 

 





 

 Tête Sud du Replat - arête Nord-Est (depuis la Selle)

 

C'est pour le 14 Juillet que nous partons pour La Ville, petit hameau de parc national des Ecrins, entre Venosc et la Bérarde. On stationne en haut d'une petite route en lacet vers 1650 mètres.

Aujourd'hui on part pour la tête Sud du Replat et ses 3429 mètres.

On avale un casse dalle et on débute notre montée au refuge de la Selle. On suit le très long vallon de la Selle qui nous mène au refuge (2635 mètres).

 

Ici une belle vue sur le refuge et l'aiguille du plat de la Selle (3596 m):

 

Depuis le refuge, notre sommet du lendemain se présente, la tête sud est le sommet de droite :

 

Le lendemain matin, réveil de bonne heure pour attaquer l'ascension, on chausse les crampons un peu en dessous du glacier de la Selle, probablement vers 2900 mètres... Le jour se lève et notre sommet s'approche. L'itinéraire est facilement repérable, on monte par le glacier jusqu'au col du replat (3335 m), col situé entre la tête sud et la tête nord. Ensuite on file sur l'arête jusqu'au sommet :

 

Au dessus du col, une partie de l'arête : 

 

Hummmm....

 

Derrière : la majestueuse Meije et son grand pic occidental (3983 m), à gauche une partie du Rateau, dont l'arête qui mène au Pic Est (3809 m)

 

Après cette belle arête, le sommet (3429 m) avec vue sur le soreiller :

 

On admire la vue sur le dôme (4015 m) et la barre de Ecrins (4102 m).... superbe :

 

On voit bien l'itinéraire jusqu'au sommet Est du Rateau :

 

Ensuite on redescend par le même itinéraire... ici sur l'arête : 

 

On mange un bout au refuge, et on redescend jusqu'à la voiture par le vallon de la Selle.... Un dernier coup d'oeil sur le vallon et notre sommet au fond :

 

 

 



28/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres