cestpastouslesjoursfacile

cestpastouslesjoursfacile

ROC CORNAFION Arête Sud - 2049 m - VERCORS

Roc Cornafion - Arête Sud - 2049 m - VERCORS

  

Après une nuit humide à la caboane de la Fauge, nous avons pour objectif le Roc Cornafion par son arête Sud pour la 2ème journée de notre WE dans le Vercors. On range nos affaires et on déjeune tranquillement en regardant le ciel à plusieurs reprises.... la météo est sensée s'arrangée dès le matin normalement. 

 

Départ humide et boueux puisqu'il a plut une grosse partie de la nuit. Le cadre est bucolique autours de la cabane.

 On jette un coup d'oeil sur les arêtes du Gerbier, notre traversée de la veille.

 Mais aussi sur notre objectif du jour: le Roc Cornafion plus au nord qui a fier allure:

 Nous passons devant la cabane Roybon et rechargeons nos gourdes, ensuite on poursuit jusqu'au col vert, départ de notre arête Sud. Au col vert il y a du monde qui profite de cette mer de nuage à couper le souffle !!!

L'automne est là:


 Roybon: 

 

 

 Le toit de l'Europe au nord: 

 

Le Devoluy avec l'Obiou en extrémité nord : 

 

Nous attaquons l'arête en alternant passages herbeux et passages rocheux, les chaussures sont grasses, nous faisons attention de ne pas glisser sur les dalles:

 

Un membre de la cordée de devant dans le premier passage grimpant, c'est encaissé et humide... mais ça passe quand même.

 Le sommet est encore loin, nous avons de quoi profiter de l'arête...et de la mer de nuage qui persiste

 

Christophe dans le rappel: 

 

Obiou:

 

Grand Ferrand 

 

Plat de la Selle à droite, pic de la Grave à gauche

 

Manque de chance, Christophe se fait une entorse à la cheville en déroulant le pied sur une pierre... nous arriverons quand même à continuer mais il rentrera à la maison avec une belle douleur.... Ici, nous sommes dans une zone de désescalade:

 

Nous nous approchons des ressauts finaux, ici la cordée de devant dans un petit creux en rocher moyen et pas bien protégeable: 

 

Barre et Dome des Ecrins sur la droite, au milieu j'ai du mal à dire qui se dresse aussi fièrement :

 

Chamechaude en Chartreuse plus au nord: 

 

Nous voici arrivés au sommet de fil en aiguille... un chouka guette tout se qui se mange dans les parages: 

 La Croix sommitale et la mer de nuage à l'Ouest qui déborde comme une baignoire:

 La baignoire à débordement zoomée:

 

Nous descendrons côté Villard, malgrès le monde sur l'arête nous serons les seuls à descendre par là. Le couloir est évident et les rappels aussi (un brin de 50 m suffit)

 

Jaune, rouge, vert, ambre, marron... les feuilles se distinguent :

 

Une fois en bas des rappels, la descente devient pénible pour la cheville de Christophe, on essaye de ne pas laisser la cheville se refroidir pour que la douleur ne prenne pas le dessus.... 

Une fois proche de Villard, nous regardons une dernière le Gerbier qui était au menu de la veille :

 

 

Tout s'est déroulé comme nous l'avions prévu, la pluie ne nous a pas empêcher des faire nos petites arêtes. Seul ombre au tableau: la petite blessure à la cheville de Christophe.

A faire et à refaire sans hésiter. 



20/10/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres