cestpastouslesjoursfacile

cestpastouslesjoursfacile

LE PARC NATIONAL DES CALANQUES

Vous trouverez plusieurs articles dans cette rubrique, dans l'ordre (du plus récent au plus ancien) :

- Mont Puget - fil du rasoir 

- La Candelle - Arête de Marseille 

- Crêt Saint Michel - La Chaloupée, Arête du Brouillard, la Paroi noire 

- Calanque de Sugiton - La Candelle, arête de Cassis

- Plateau de Castelviel - vide et eau

- Calanque de Morgiou - Crêt Saint Michel - Paroi noire - Le grand dièdre jaune & La chaloupée

- Calanque de l'Eissadon - La mer profonde et bleue

- La traversé des calanques

 

 

Mont Puget - fil du rasoir

 

Petite voie sympatique en 3 longueurs dénichée par Thomas, pour compléter la journée après avoir sortie l'arête de Marseille que l'on ne présente plus, à la Candelle. 

Nous n'avons malheureusement pas eu de soleil de toute la journée pour ce 2 Janvier mais les températures étaient correcte surtout qu'il y avait aucun vent. 

 

La voie vue du col de la Candelle: 

 

Au départ de la voie, la L1 passe derrière l'arête et se termine au pied du 2ème ressaut.


 

Dans la dalle de L1


 

Kam et Thomas à l'attaque de L1


 

Thomas se lance dans la L2 et le passage le plus coton de la voie


 


 

Kam s'y attèle à son tour:



 

La 3ème longueur a moins d'intérêt, nous la parcourons avec plaisir et débouchons au sommet.


 

 

 

Candelle - Arête de Marseille 

Une arête mythique ! rendue célèbre par un des 2 plus grands pionniers des calanques, Gaston Rebuffat. Le 1er pas de la L2 est le passage le plus célèbre, il se nomme d'ailleurs le pas de  Rebuffat. Bref, après tant de convoitise, nous voici avec Thomas et Kam, partis pout la fameuse arête de Marseille pour la 1ère de l'année, un 2 Janvier.

 

La voici, dans toute sa splendeur, même s'il n'y aura pas eu de soleil du tout ce jour:

 

Le fameux pas de Rebuffat... on arrive...

 

L1, on s'équipe. On appréhende la patine. Kam se lance.

 

C'est au tour de Thomas...

 

Et moi, en 3ème position pour confirmer que la L1 est très patinée. Une fois tous au relai, KAM repart dans le pas de Rebuffat, GO !!!

 

 

Et hop, c'est passé Sourire

 

Ensuite, il suffit de suivre le fil de l'arête !

C'est beau, la voie est à la hauteur de sa réputation !

 

En contrebas, une hollandaise remonte la L1:

 

De son côté, KAM poursuit sur l'arête 

 

Comme dirait Rebuffat: c'est sur le fil que se grimpent les arêtes

 

Thomas, heureux !

 

La vue est magnifique, même si ça manque de lumière. Il nous reste plus qu'un bout d'arête débonnaire et un pas de 5 ou 6 mètres en 5C et nous serons au sommet !

 

Le dernier pas:

 

Ambiance sur la droite:



On redescend par un rappel en face nord et cassons la croûte au col de la Candelle. Pendant ce temps là, d'autres cordées sont dans la voie: 

Un premier de cordée au R1, qui doit certainement appréhendait le pas de Rebuffat...


 

Belle journée pour commencer agréablement l'année 2020 !

 

 

Crêt Saint Michel - La Chaloupée; Arête du Brouillard; la Paroi Noire

 

La Chaloupée

 

La Chaloupée, une fois que j'avais déjà faite il y a quelques temps, mais de mémoire je n'avais fait que la 1ère longueur (sur 4) en tête. Pour le coup, Eric part dans la 1ère longueur.

 

Petchou dans la voie d'à côté: 

 

Remi et Valère dans le dièdre jaune:

 

La belle brochette:

 

On profite de la vue sur Morgiou et la Candelle

 

Eric dans la dernière longueur 

 

Arête du Brouillard :

 

On redescend par les petites sentes en chaussons (ouais je sais c'était pas une super idée mais bon...) et nous passons devant le départ de l'arête du Brouillard... je branche Eric et on démarre cette petite GV sympathique qui a été équipée récemment.... Dommage, elle aurait eu plus d'identité si elle était restée telle quelle avec son équipement partiel d'époque...

 

 

Bref, on déroule et se régale !

 

Eric remonte les derniers mètres et nous discutons avec Kam qui se lance dans les rappels juste à côté. 

 

On hésite à se lancer dans les rappels également mais nous décidons finalement de descendre, en chaussons toujours, par les sentes. L'histoire dit que nous arriverons aux pieds des voies avant KAM pour le pique nique.

 

La Paroi Noire: 

 

Après le pique nique, on se motive pour une dernière voie. Il y a du monde aux pieds des voies et cela va orienter notre choix vers la voie de la Paroi Noire car il n'y a personne dedans. Entre temps nous récupérons Marc et grimperons en flèche, Eric se lance.

 

 

Les voies d'à côté...

 

KAM en tête à côté

 

Marc en flèche

 

Eric imperturbable eu 3ème relais 

 

Toujours à côté c'est au tour de Valère en tête

 

Je parts ensuite dans la 4ème et dernière longueur

 

Belle vue sur la Candelle et la dalle que Valere vient d'enchainer

 

Remi en action

 

Eric et Marc sortent la voie 

 

AU loin on aperçoit l'Etoile où j'étais en VTT la veille.

 

Petite vue sur le soleil qui se couche tôt en cette saison afin de clôturer une bien belle journée !!!

 

 

 

 

Calanque de Sugiton - La Candelle, arête de Cassis

 

Avec Remi, nous avons une idée commune qui est de "cocher une case" dans le passeport d'alpinisme FFME: course en TA niveau D. Suite à une suggestion de certains collègues, nous optons pour l'arête de Cassis à la Candelle. Nous bloquons la date en avance et il s'avère que nous allons pouvoir profiter d'une belle journée de Mi-Décembre bien ensoleillée et avec une température clémente, ça s'annonce donc pas trop mal Cool.

Nous stationnons à Luminy, fignolons l'équipement et c'est parti pour l'approche avec un bon rythme. Nous passons au dessus de Sugiton et poursuivons direction le pas de l'oeil de verre:

 

Un peu au dessus du fameux oeil dans le rocher, nous obliquons sur la gauche et trouvons facilement le pied de l'arête de Cassis. Nous en profitons pour jeter un oeil (et pas celui de verre...) sur l'itinéraire qui nous attends:

 

 

La longueur la plus difficile et la seconde, annoncée en 5C TA, je la laisse volontiers à Remi, ainsi, je pars dans la L1 qui est un peu physique. Ici, la vue depuis le 1er relais: 

 

Comme prévu, Remi part en tête dans la L2 et le fameux dièdre: 

 

Ensuite, nous poursuivons:

 

La vue est imprenable, comme à l'habitude dans les calanques. 

 

 

L'itinéraire reste relativement évident, même si nous avons chercher un peu avant la L7.

 

On profite de ce bel ensoleillement et des couleurs qui nous sont offertes:

 

Oui ...j'ai un point noir sur l'objectif... j'avais remarqué... mais je n'arrive pas à le faire partir...

 

 

 

Cap Canaille à l'Est: 

 

 

ça déroule, on progresse en corde tendue:

 

Et finalement, on débouche au sommet de la Candelle, heureux !

Nous prenons quelques photos et refaisons le monde autours d'un casse-croûte.

 

Ensuite, nous prenons la direction du col de la Candelle via le rappel:

 

Et nous lorgnons sur l'arête de Marseille qui semble presque nous appeler... par contre, en cette période les journées sont courtes et le temps nous manquera pour pouvoir se lancer à son assaut.... voilà qui fera une belle opportunité pour revenir. 

 

Le fameux pas de Rebuffat: 

Bref, il ne nous reste plus qu'à marcher jusqu'à Luminy. Un petit look-back pour admirer la Candelle une dernière fois...:

 

Et la voici zoomée (oui, toujours avec ces taches sur l'objectif...Déçu)

 

Bref, nous clôturons une belle journée de Décembre dans les calanques en ayant grimpé en t-shirt manche longues toute la journée et qui plus est, en ayant rempli l'objectif initial qui était de cocher une case dans la liste des courses pour le passeport Alpi FFME Clin d'œil

 

 

 

Plateau de Castelviel - vide et eau 

 

Une journée dans les calanques, direction le plateau de Castelviel (juste à côté de la calanque d'en Vau). 

La calanque d'en Vau de bon matin ainsi que Eric de bonne humeur (c'est surement le changement d'heure qui fait cet effet là): 

 

 

ça bouchonne pour la cheminée d'accès au plateau:

Depuis la brèche, la vue y est belle sur l'ourle et le toit des futurs croulants:

 

 

Thomas prépare le 1er rappel:

Ambiance assurée :

Le deuxième rappel:

Thomas dans la L1:

Kamran pensif au pied de sa voie: 

Et en action : 

WAHOO !:

Thomas au départ de la L4:

Thomas sortie !

Eric qui attaque la magnifique traversée ascendante de la dernière longueur: 

WAHOO!

 

 

MAGNIFIQUE !

Il sort enfin !

Grimpeur à l'oule:

Refuge Azemas:

Laurent à la sortie de sa deuxième voie: 

Thomas qui.... réfléchit.... 

Rappel de la cheminée pour descendre du plateau :

 

 

 

Calanque de Morgiou - Crêt Saint Michel - Paroi noire - Le grand dièdre jaune & La chaloupée

 

Grimper en t-shirt un 17 décembre (date un temps soit peu importante pour moi Innocent) c'est possible dans les calanques Cool

 

Avec Mathias, nous nous lançons dans Le Grand Dièdre Jaune, une grande classique du coin patinée à souhait. Dans la L1:

 

Mathias se lance dans la traversée en début de L3, et Lou Vieil fait ses emplettes dans la voie d'à côté:

 

 

 

Mathias à l'aise dans la dernière longueur:

Petchou dans la voie de droite pendant que Mathias sort la voie:

 

 

On descendra par les rappels à cité de l'arête du Brouillard, le premier garantie un belle ambiance : 

 

 

Après les rappels, nous ferons la pause repas et repartirons dans La Chaloupée.

 

Ici Lou Vieil et Olivier dans un passage un peu coton de la voir d'à côté : 

 

 

La vue y est belle sur la Candelle !!!

 

 

 

 

 

 

 

Calanque de l'Eissadon - La mer profonde et bleue

 

Le temps est magnifique. 1H /1H30 d'approche depuis la parking de la Gardiole. 

Nous arrivons au bord de la falaise et repérons les 3 rappels, ces derniers donnent l'ambiance d'entré de jeu. 

 

On repère le départ en traversée descendante au bord de l'eau:

 

Et on attaque dans la voie. Ici le petit surplomb de la dernière longueur :

 

Et il ne reste plus qu'a dérouler jusqu'à la sortie de la voie:

 

 

La traversée des Calanques 

 

Les calanques, les fameuses calanques....

Pourquoi ne pas les traversées dans leur totalité en une seule fois... avec nuit au beau milieu pour ne pas faire une journée trop intense... 

Le départ se fait depuis le port de la Madrague au sud de Montredon.

 

On descend jusqu'à Callelongue par le massif de Marseilleveyre, on esquive ainsi le port des goudes. 

 

D'ailleurs on y trouve des curiosités locales à Callelongue :

 

Ensuite on suit le sentier côtier en passant par toutes les calanques. On prendra le temps de se baigner à certaines.

 

Enfin on arrive vers Sormiou on l'on a une vue (belle ou affreuse) sur Marseille :

 

Mais la vue est autrement plus belle vers le sud et la calanque de Sormiou :

 

C'est d'ailleurs un des rares endroits où la route viens jusqu'à la mer...

 

Point de vue très photogénique...

 

Bref, après une bonne pause, on continue toujours vers l'est par le sentier le plus direct jusqu'à Morgiou.

 

Sur le chemin de Luminy, je laisse ma moitié et je continue vers l'est par un sentier qui se complique en arrivant au pas de l'oeil de verre

 

Petite vidéo faite au milieu des mains courantes en montant :

 

La grand Candelle est omniprésente, je continue pour bivouaquer au dessus des falaises du Devenson à pic de plus de 300 m

 

(shuuuut on a pas le droit de bivouaquer dans les calanques...)

 

Avant le léger repas du soir, j'admire le couché de soleil

 

De bon matin c'est reparti, et on voit d'ailleurs quelques personnes encore dans leurs sacs de couchage...

 

Sans doute la plus belle : la calanque d'en Vau

 

Et de bon matin j'arrive enfin proche de Cassis, à la calanque de Port Miou

 

Une glace à Amorino dans Cassis et il est temps de rentrer...

 

 

 



21/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres