cestpastouslesjoursfacile

cestpastouslesjoursfacile

2012 - ISLANDE

2 semaines et demi en Islande ! YESSS !

 

C'est parti, 1er vol depuis Lyon pour Berlin.... un peu d'attente puis décollage pour REYKJAVIK. La première chose qui attire mon attention est le fait que l'on ait décollé de Berlin alors que la nuit été tombée déjà depuis quelques heures et que l'on arrive sur place et il faisait encore jour...  pendant le vol, je me rappelle encore scruter l'horizon en direction du nord et voir une bande de lumière se former et s'agrandir au fil des minutes, au fil des heures.... 

Bref, les nuits (noires) sont très courtes... environ 4 heures de nuit à la période où nous sommes arrivés.

Je prends connaissance rapidement de la ville de REYKJAVIK (la seule réelle ville de l'île.. et encore...). L'architecture est particulière... on peut le constater par celle de l'église. Cette église Hallgrimskirkja, inspiré par la forme d'orgues basaltiques a été terminée en une quarantaine d'année faute de moyen... On peut apercevoir son clocher de très loin.

 

Ensuite on visite les sites du nord de la ville, ici Pingvellir, place du premier parlement au monde ! On voit notamment sur la photo la scission entre la plaque terrestre américaine et eurasienne.


 

De fil en aiguille on arrive au spectaculaire geyser de Geysir.... oui on comprend vite que c'est celui-ci même  (avec la capacité de cracher jusq'à 80 m de haut) qui a donné le nom à ce phénomène géologique. 

 

On poursuit jusqu'au site de Gullfoss et ses chutes d'eau de 120 mètres au total... autant dire qu'il y a du débit...

 

Après quelques jours à profiter (et a galèrer en autostop...), on se dirige doucement vers Landmannalaugar. Ici quelques part entre Selfos et Landmannalaugar : 

 

L'Hekla (1491 m) avec en premier plan une maison typique. Un des volcans les plus connus d'Islande, dernière irruption en 2000 pendant 11 jours, les géologues pensent que la prochaine est pour bientôt.... Au moyen âge les gens croyait que se volcan était la porte de l'enfer !... flippant.

 

Que de couleurs ! fascinant !

 

Donc, Landmannalaugar est le départ d'un trek de quelques jours qui rejoint Porsmork, et il est même possible de prolonger jusqu'à Skogafoss. Avant de nous lancer sur le trek, on profite de quelques sources d'eau chaude... très agréable d'être dans de l'eau naturellement chaude alors qu'à quelques mètres de nous à peine des randonneurs sont avec leurs grosses doudounes, gant et bonnet...

 

Bref, assez de repos, on attaque le fameux trek... on reste ébahit par la diversité des paysages, des sols, des couleurs... impressionnant !

 

Le tente au campement de Hrafntinnusker de bon matin... C'est agréable comme ça, par contre la veille au soir j'ai monté la tente dans les pires conditions que je n'ai jamais connus : vent fort, plus à la verticale, boue, mouillé jusqu'aux os,... un enfer...

 

Vue sur un glacier dont le nom m'échappe depuis un sommet à 1160 mètres avec un nom tout simplement imprononçable.

 

On ne se lasse pas des paysages, chaque kilomètre est un dépaysement total, un contraste, c'est inoubliable. 

 

La traversée des gués est également inoubliable... une horreur lorsque le courant est fort. L'eau est gelée car c'est l'eau qui descend directement des glaciers... l'équilibre est parfois très dur à garder.... petits conseils : penser à prendre des sandales ou autre, ne pas boucler votre sac à dos au cas où vous devait l'éjecter en cas de chute, et ayez un bâton ou autre pour l'équilibre...

 

Quelques kilomètres plus loin, on traverse le petit désert de Emstrur, un impressionnant désert volcanique de sable noir.... on a bien cru prendre la pluie... mais rien au final.

 

Plus loin on plantera nos tentes au dessus de l'énorme canyon de Markarfljotsgljufur (je vous laisse essayer de prononcer) :

 

Encore une journée de marche et on décide de poursuivre jusqu'à Skogar. On posera cette fois ci notre campement au dessus de Porsmork, au bord de falaises de plusieurs centaines de mètres à pic, en surplomb d'une langue glacière :

 

Dès le lendemain matin, c'est moins marrant, on y voit rien et cela va durer toute la matinée... je vous laisse me guider ?

 

Le temps se dégage enfin, place aux curiosités géologiques !

Fimmvorduhals, dans les coulées de lave de l'Eyjafjoll qui a fait éruption  en 2010... 

 

Ce monticule rouge (terre très chaude sur laquelle on ne tiens pas assis sur le cul bien longtemps) est entouré de neige, et de glace... impressionnant !

 

On arrive ensuite au bord d'un lac glacier, puis on continue encore et encore... des particularités géologiques nous attendent à chaque pas...

 

Ici un très beau sommet se dresse au dessus d'une mer de nuage :

 

On arrive enfin à Skogafoss, site très connus et très visité pour sa chute d'eau de 62 m :

 

On prend enfin une douche et on profite des alentours... visites, relax, ballades, plages, nourriture. Ici une bergerie typique adaptée au climat et au froid : 

 

Ici, à Vik :

 

Le mýrdalsjökull (glacier de 596 km2) pourrait se confondre avec un nuage !

 

De découverte en découverte, on arrive en autostop à Skaftafell. Le principal point d'accès au plus grand glacier de l'île : le Vatnajokull et son point culminant le hvannadalshnjúkur avec 2 109,6 mètres. Au plus fort, l'épaisseur de glace est estimée à 100 mètres ! Il a une superficie équivalente à la Corse.

J'ai eu la chance de pouvoir le contempler en survolant l'île... on aurait dit un oeuf cru en train de couler sur un relief... par contre nous n'aurons malheureusement pas l'occasion de faire l'ascension à cause de mauvaises conditions du glacier... il aurait fallu y être plus tôt dans la saison.

Repas quotidien :

 

La bergerie sel avec derrière la pleine dont une partie a été dévastée lors d'une éruption volcanique sous le glacier :  ponts et routes emportés, de gros dégâts.  

 

La cascade de Svartifoss et ses orgues de basaltes :

 

Ici, au dessus de la langue glacière de Svinafellsjokull

 

Le fameux hvannadalshnjúkur

 

Et ses séracs :

 

Ensuite on se déplace doucement vers le superbe site de Jokulsarlon  : lac d'eau glacière avec pleins de monticules détachés qui flottent doucement... émerveillement assuré !

Au passage c'est ici qu'ils ont tournés le film Tomb Raider, et pour l'occasion ils avaient relookés les véhicules amphibies destinés aux touristes...

 

Encore une fois un bivouac mémorable !

 

 

Au réveil, on profite encore du site et des nouveaux jeux de lumières différents de la veille, puis on continue vers l'Est en autostop.

 

Ici les fameux chevaux Islandais et leur étonnant pas entre le trot et le galop ! 

 

On passe par Hofn pour se ravitailler un peu puis on se pose vers Stafafell. On profitera des montagnes et on se fait quelques sommets.

 

Ici un sommet à 1000 mètres et aussi éprouvant qu'un 3000 par chez nous ! Par exemple ici pour se sommet à un peu plus de 1000 mètres nous avons marchés plus de 10 heures avec plus de 1500 mètres de dénivelés !!! autant dire qu'il se mérite et se savoure !

 

Ensuite il est temps pour moi de revenir vers l'Ouest, je me dirige vers le bâteau qui me mènera aux îles Vestmann. A partir de là je n'aurais que de la pluie...

 

Mes ballades humides me permettent de voir ces macareux moine.. très bien cachés... Mais j'avoue qu'ils sont agréables à regarder car ils sont un peu maladroits...

 

Ensuite c'est visite de la ville, sommet des volcans locaux (dont le principal : le Eldfell a, à la fois démolis une partie de la ville, mais également énormément augmenté la superficie de l'île avec ses coulées qui ont solidifiées) 

 

Autant vous dire qu'au bout de quelques jours avec la pluie constante, ce n'est pas une partie de plaisir... monter la tente sous la pluie et dans la boue, démonter la tente trempée, la ranger dans le sac où elle ne sèchera pas, la remonter trempée, etc... argggh !

Vue que le temps est pourri, et comme une locale m'a bien venté les mérites de blue lagoon et ses eaux bénéfiques (ouai, il faut dire qu'elle y travaillait en fait...), je m'y suis rendu... moyennant la modique somme de 35 euros environs !

Bref, même si ce n'est pas forcément ma tasse de thé, j'essaye de profiter un max du site :

 

L'eau chaude et les masques me feront quand même le plus grand bien, cela me permettra d'attendre mon avion patiemment avant de rentrer en France et garder un souvenir inoubliable de l'Islande !

 



23/12/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres